Rechercher
  • Bruno Seccia

Séance 37 : Arrêter d’être dans la tête pour faire vibrer l’énergie infinie du cœur



Anastasie (*) a le sentiment de ne pas être à sa place et se sent depuis toujours en décalage avec son entourage proche. Elle a besoin de savoir pourquoi elle ne sent pas plus ancrée. Il y a une réelle volonté à transcender ce sentiment de décalage. Elle suppose que cela vient de sa maman (peut-être du transgénérationnel). De nature plutôt « contrôlante », elle a toujours eu besoin de connaître et comprendre l’origine des choses.

***

La séance commence dans une prairie : Je m’y réfugie. Des petites herbes, partout, des petits reliefs très doux pour se reposer. Fleurs roses, blanches et jaunes. Nuage que j’ai colorié en rose. Début de journée. Température fraiche idéale.


Une présence ? : un papillon, un lapin et une marmotte. Anastasie souhaite s’approcher du papillon : bleu avec des reflets, belles ailes colorées.

A-t-il un message pour vous ? : [forts pleurs] il sera toujours là pour moi, même si je ne le vois pas. A chaque fois que je demande sa présence, il sera là – même si c’est moi qui ne le ressens pas. Je sais qui c’est : « c’est mon père ! »

Demandez-lui comment vous pourriez le ressentir ? : il me parle de lumière

Votre lumière ? : oui ma propre lumière.

Car vous avez du mal à l’activer ? : C’est tout à fait ça.

Demandez-lui qu’il vous montre : il est d’accord mais à une condition : que j’arrête d’être ma tête. Tout passe dans ma tête. C’est dans ma tête.

A quel endroit le déplace-t-on ? : dans mon cœur, cristal.


On demande de faire vibrer l’énergie du cœur et on intègre la douceur. : Je n’ai pas de question à me poser. Je dois aller dans la pratique de sophrologue. Il me reprend car j’ai dit que je n’étais personne. Je n’aurais jamais dû dire ça. Je ne me suis fait réprimander. (Anastasie parle avec lui un certain temps…). Je suis capable, c’est en moi et je l’ai toujours fait sans m’en rendre compte. C’est dans mon cœur.


On intègre : « Je suis une belle personne. Je suis une personne lumineuse » pour trouver sa place, être à sa place.


Avez-vous besoin de connaître et comprendre l’origine ? : On me répond en créole : toute chose n’est pas bonne à dire. Je n’ai pas besoin de savoir certaines choses.

Est-ce ok pour vous ? : Je peux l’accepter. Je sens au fond de moi que ce n’est pas obligatoire. C’est de la curiosité. Dans ma tête.


Lorsque vous ressentirez cette mélancolie, que devez-vous faire ? : Il me dit que je retourne vers la seule vérité, la vérité c’est mon cœur. La source c’est mon cœur


Echanges autonomes.

***

Juste après la séance, Anastasie me dit qu’elle un peu chamboulée « mais c’est positif, je me sens sereine ». Elle m’apprend à propos du papillon qu'il s'agit du tatouage sur l’avant-bras droit de son papa.



(*) Le prénom est modifié







12 vues0 commentaire