top of page
Rechercher
  • Bruno Seccia

Séance 28 : Se faire confiance, oser dire ce que je suis et être de plus en plus connectée à soi

Dernière mise à jour : 11 janv.







Noémie (*) a une grand ouverture spirituelle et a déjà l'expérience de l’écriture intuitive et des archives akashiques. Cependant, depuis six mois, elle rencontre des blocages et ne pratique plus : « Je sais que j’ai la connaissance, mais je ne sais plus ». Elle a besoin de comprendre les raisons et de reprendre confiance en elle.


***

La séance débute dans un endroit de nature que Noémie connaît. Au calme, c'est un jour chaud et agréable, elle est assise sur la terre au bord d’une rivière. Première interrogation par rapport à son blocage : une peur me dit-elle. Est-ce liée à la performance ? : non.


Un petit nuage vient la chercher et la promène durant un long voyage : J'ai des frissons dans les jambes, les pieds ont envie de bouger. Je ne veux pas quitter le nuage.


- Pourquoi ces frissons ? : il faut que ça bouge. C’est le moment de bouger. Il faut dépasser, il faut avancer, il faut bouger ! [Pleurs] Faire confiance, commencer à en parler, oser en parler. Je peux être aidée, mais je ne sais pas qui (…) Se faire confiance, oser dire ce que je sais, ce que je suis.


Je lui propose d’échanger avec elle-même afin de s’affirmer pleinement [Long moment...] : Je me sens mieux quand je suis connectée à moi. Quand je ne sais plus, c’est une partie de moi qui arrive et ce n’est pas moi.



Echange avec la « conscience supérieure »

- Quelle est l’information la plus importante de la séance ? : C’est le moment. Il faut que je sois de plus en plus connectée à moi.

- Comment ? Être plus souvent dans le cœur, dans le ressenti.


***

Noémie me dira après la séance : « J’ai beaucoup pleuré, j’ai du mal à me voir tel que je suis. J’ai du mal à me reconnaître tel que je suis. ».



(*) Le prénom est modifié













14 vues0 commentaire
bottom of page